Carnets du Japon. Haibun

Publié le par haidjin

La ville en émoi pour le chien de Shinjuku - un premier avril Arrivée à Tokyo : Je retrouve la vie trépidante de Tokyo. Voici une belle du quartier de Shinjuku qui pose pour un magazine de mode. On reprend l'idée du kimono mais le costume est detourné , et on rajoute des pièces de tissus pour casser volontairement l'harmonie du vêtement ;histoire de le rajeunir. La coiffeuse poursuit le travail en décoiffant le mannequin et en dégageant des mèches pour rendre la silhouette plus rock ! Au Japon, les jeunes sont passionnes par la mode et n'hésitent pas à inventer des looks insensés . Ce soir là, le bruit courait que le chien de Shinjuku avait disparu. Il s'agit d' une lourde statue en fonte qui sert de lieu de rendez vous pour se retrouver entre amis avant d'aller explorer la nuit dans ce quartier si animé. LIBÉRATION s'était précipite sur le scoop sans prendre la peine de vérifier. En fait, c'était un canular du premier avril, paru dans un journal japonais , qui datait déjà d'une semaine ! Un havre de paix au milieu de la ville dans les jardins du Palais impérial, les branches écrivent de mystérieux messages sur fond de ciel Ces calligraphies végétales se reflètent aussi dans l'eau Jardin impérial calligraphies végétales dans le ciel et l'eau ces arbres près du lac m'enchantent et encore plus leur reflet Vision très partielle du reflet de l'arbre surgissant du ciel Plus sombre l'ombre de l'arbre vert pomme dans l'eau noire Reflets bleu azur Branches torturées- pétales de pastel - la vase Bientôt la fête des mères Par une étrange association d'idees, je pense à mes filles. Ici au Japon, on fête la fête des filles ( HINA MATSURI ) le 3 mars. Partout au Japon on dresse une petite estrade tapissée de rouge avec plusieurs marches sur lesquelles on installe de petites poupées et des objets de la vie courante. L'installation peut se faire jusqu'à un mois à l'avance mais on doit ensuite défaire l'installation très vite . Après le 3 mars, car si on tarde trop, la superstition dit qu'ensuite, la jeune fille de la maison aura des difficultés à se marier ! Hina Matsuri sur l'escalier rouge - l'Empire qu'on doit respecter Après le 3 mars vit' enlever les poupées pour trouver l'époux Les parents prient pour le bonheur et la santé de leur(s) fille (s) . Les petites filles ont beaucoup de poupées mais ces poupées sont très parées et très apprêtées. En général, elles sont plutôt conçues pour être mises en vitrines et admirées sans y toucher pour ne pas les abîmer. On les sort donc assez rarement de leur cage de verre. La femme japonaise doit rester une image d’élégance et de raffinement. Bientôt la fête des mères Les petites filles japonaises sont entraînées depuis leur plus jeune âge à respecter les codes sociaux et à se fondre dans le groupe. Les costumes des écolières restent d'usage : jupe et veste bleus marines et les célèbres chaussettes blanches et ce, des le plus jeune âge : Par la suite, les jeunes femmes aiment beaucoup s'habiller à l'occidentale Toutes les grandes marques internationales sont représentées et font un énorme chiffre d'affaires à Tokyo. Mais, surtout dans le Kansai, les femmes aiment aussi sortir en tenue traditionnelle. Et a Kyoto, il n'est pas rare de croiser des élégantes en kimono. Ces élégantes sont même devenues le symbole d'une célèbre marque de pâtisserie qui vend des spécialités qu'on ne peut trouver qu'a Tokyo : ce sont de délicieuses petites crêpes de riz coupées en triangle et qui sont garnies de pâte de haricot noir sucré : Délicieuses pour accompagner un thé au matcha . Selon la couleur de la boîte, la garniture est différente. Maintenant on en trouve au thé vert, au matcha, à la fraise, et même au chocolat. Quand on commence à en goûter, on ne peut plus s'arrêter ! Vous pouvez retrouver ce haibun illustré avec mes photos du Japn sur le site de César et son bazar

Publié dans Haibun

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

catherine Belkhodja 23/03/2008 20:06

merci a la ligne

bienvenue aussi sur ce site plus specialisé
haidjin

alaligne 17/03/2008 12:17

Bonjour Haidjin,

C'est avec grand plaisir que je t'ouvre les portes de ma communauté "L'écriture dans tous ses états".
J'espère que tu y trouveras un lieu de partage, de libre expression et de large diffusion de tes écrits.

Au plaisir de te lire,
amitiés,
Alaligne