Carla et le chloramphenicol:

Publié le par haidjin

Quoi de Commun entre Carla et le chloramphenicol ?
 Dans les deux cas, L'offre de ces deux produits en cadeau a été viruleusement refusée par le Docteur Beat Richner. 
 Mon propos n'est pas de polémiquer sur le cadeau refusé. Carla nue vaut visiblement son pesant d'or. 
 L'idée, fort généreuse au demeurant , d'envoyer le produit de la vente de ce nu largement médiatisé, a été refusée avec dignité par le Docteur dirigeant l'ONG de l'orphelinat cambodgien. Il ne veut pas de cet argent qu'il considère comme "indigne" , dû à l'exploitation du corps féminin. 
 Photo de Carla nue les orphelins du Cambodge le don refusé 
 Finalement, le produit de la vente ira pour une ONG spécialisée dans le recyclage de l'eau sale- pardon- de l'eau usée et l'honneur sera sauf. 
 son corps nu pour recycler l'eau usée en eau potable 
 Pour moi, un corps nu n'est pas une chose sale. Mais il faut comprendre que dans d'autres cultures, cette pratique peut s'avérer très choquante et heurter les coutumes locales. Par extrapolation, cela pose un problème beaucoup plus vaste : Peut on utiliser de " l'argent sale " pour financer " des choses propres" ? Peut on parler de " la mémoire de l'argent " comme on parle de "la mémoire de l'eau " ? 
 C'est oublier que les billets qui passent entre nos mains ne sont que le support d'un champ d'action qui nous échappe. La preuve: on peut tout à fait échanger les billets à la banque. Avec des billets tout propres et tous neufs, pensez vous que le passé d'une somme d'argent s'efface comme par un coup de baguette magique ? Inversement , si de l'argent de provenance douteuse, sert à financer de beaux projets, pourquoi ne pas le faire ? 
 Le blanchiement d'argent sert à faire croire à une provenance reconnue comme légale. 
 L'argent sans mémoire papier ou pièce, rien ne peut nous dire d'où il vient 
 Mais ne peut on imaginer qu'un autre terme désigne un blanchiement symbolique d'un argent sale ? L'argent aurait donc, comme les humains, la possibilité de se rédempter ? 
 A tous ceux qui refusent cette idée même , je retourne la question : si l'argent sale ne peut pas servir à faire des choses propres, que peut il faire donc d'autre que des servir à d'autres choses, encore plus sales ? 
 Refus d'argent sale Argent comdamné à être encore plus sale 
 
 A longue échéance, il ne restera plus que de l'argent sale qui circulera : L 'argent des armes, de la drogue, de la prostitution... 
 
 Je ne terminerai pas cette réflexion avant de répondre à la question -titre: 
 
 Quoi de commun entre Carla et le chloramphenicol ? 
 
 Dans les deux cas, le Docteur a fait la fine bouche. On peut polémiquer sur le bien fondé de refuser la photo de Carla nue. Par contre, en revanche, on peut s'interroger sur l'opportunité de continuer à recommander un médicament interdit en Europe dans l'industrie alimentaire depuis 1994. 
 
 Ce produit, refusé pour l'Europe et les poulets en Chine serait bien assez bon pour les enfants pauvres d'Asie ? 
 
 Pour les enfants pauvres, chloramphenicol mortel - interdit aux volatiles 
 
 Qu'on veuille bien m'expliquer ... Si entretemps ce produit a été rayé de la liste, merci de ne pas tenir compte de la deuxième partie de cet article. 
 
 Dr. Beat Richner, Kantha Bopha Children's Hospitals Phnom Penh, Siem Reap/Angkor, le 11.3.2002 
 
 Du chloramphénicol pour les enfants des pays pauvres Production de chloramphénicol interdite en Chine La production de chloramphénicol a été suspendue en Chine. La vente de poulets en Europe et notamment en Suisse était en jeu. Les traces de chloramphénicol découvertes dans la viande de poulet et le miel sont un danger pour l'homme. 
 
 Les effets secondaires mortels du chloramphénicol sont l'aplasie médullaire, le risque de leucémie multiplié par 13, et des anémies irréversibles. Dans l'Union européenne, l'usage du chloramphénicol dans la production alimentaire est interdite depuis 1994. 
 
 Recommandé par l'OMS pour les enfants des pays pauvres Le chloramphénicol continue d'être recommandé par l'OMS (Organisation mondiale de la santé, appartenant à l'ONU) et l'Unicef (qui gère notamment la pharmacie centrale de Copenhague, responsable de toutes les opérations médicales de l'ONU) pour le traitement d'infections graves chez les enfants. Plus dangereux dans les pays pauvres et tropicaux qu'en Occident La métabolisation, l'élimination du chloramphénicol s'effectue dans le foie. 
 
 Certaines maladies graves et fréquentes comme la tuberculose, la fièvre dengue, le paludisme, le typhus et les hépatites virales attaquent très souvent le foie des enfants des pays tropicaux, d'où le risque mortel beaucoup plus grave qu'en Occident dû au chloramphénicol. Dans les trois hôpitaux Kantha Bopha, où sont hospitalisés 85 % des enfants cambodgiens qu'il faut hospitaliser, nous voyons chaque semaine des enfants souffrir de ces effets secondaires, perdre leur sang et finalement mourir. Le chloramphénicol continue d'être recommandé pour les pays pauvres et administré en quantités massives. Par les médecins de familles, les vendeurs de médicaments, mais aussi les organisations humanitaires qui suivent les directives de l'OMS. Un traitement inefficace 
 
 A cela s'ajoute que le chloramphénicol est inefficace au Cambodge et sans doute aussi dans d'autres pays (bien souvent, malheureusement, les laboratoires batériologiques permettant de le démontrer y font défaut). 100% des virus du typhus, 75% des virus de l'hémophilie et plus de 50% des méningocoques résistent à ce médicament. Recommandé pour les enfants pauvres parce que bon marché Le chloramphénicol est cependant recommandé et utilisé parce qu'il est bon marché. Unicef Suisse continue de préconiser son usage si l'on en croit de récents courriers et communiqués de presse. Le Ministère public devrait intervenir. Mais il ne fait rien: les victimes sont des enfants des pays pauvres et non les consommateurs de poulet du monde "civilisé". Une seule option possible: le ceftriaxon, un médicament coûteux A la place du chloramphénicol, nous utilisons, dans les hôpitaux Kantha Bopha, le seul traitement autorisé et efficace chez les enfants: le ceftriaxon. Ce médicament coûte 23 fois plus cher que le chloramphénicol. C'est un luxe, comme continuent de le dire les experts et l'OMS. Et c'est pourquoi la pharmacie centrale de l'Unicef persiste à stocker le chloramphénicol, dont la production en quantités massives est toujours financée à l'échelle mondiale. Il est produit en grandes quantités en France et la licence de fabrication est également accordée à de nombreux pays pauvres. OMS et Unicef inattaquables: les gouvernements occidentaux doivent endosser la responsabilité En 1999, nous avons intenté une action à La Haye contre l'OMS, l'Unicef ainsi que les organisations et institutions qui suivent les protocoles de traitement de l'OMS. L'un des griefs était le recours au chloramphénicol pour les enfants. En vain. L'ONU en tant que telle est inattaquable. Elle n'assume aucune responsabilité. Celle-ci appartient aux ministres de la santé des gouvernements des pays riches qui composent l'ONU. Pour ces ministres de la santé, apparemment, ce qui est interdit pour les poulets destinés à l'Occident, même en Chine, est encore assez bon pour les enfants des pays pauvres… Continuez à nous aider pour que les enfants bénéficient de soins corrects et efficaces dans les hôpitaux Kantha Bopha. Cela coûte cher. L'hospitalisation moyenne (sur les 42 000 hospitalisations annuelles) dure 5 jours et coûte 226 USD. 80 % de ces enfants ne survivraient pas sans ces 226 USD. 
 Chaque contribution aide à guérir, à sauver et à prévenir. Nous vous en remercions. 
Dr. Beat Richner, PC 80 &endash; 60 699-1

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pascale 30/11/2010 01:57


luttons pour que le chloramphinicol ne profite plus aux labo, ma petite soeur est morte à cause de ce médicament, il y a 40 ans, quand je pense qu'il est encore distribué, cela me révolte...